#ActualiteCD. | Parc des Virunga: 21 éco-gardes ont été tués ces 12 derniers mois, c’était une année difficile pour le parc (Emmanuel Demerode)

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Shares

PUBLICITÉS:

Le problème le plus immédiat et le plus grave auquel fait face le parc, c’est l’insécurité. Le directeur provincial de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) au Nord-Kivu, Emmanuel Demerode l’a dit ce mardi 2 mars 2021 à l’occasion de la tenue à Goma du 4e forum sur le programme Alliance Virunga. Ce programme regroupe différents acteurs de la société civile, du secteur privé et de l’administration publique qui se réunissent périodiquement pour discuter et réfléchir sur les avancées, les difficultés rencontrées et faire des recommandations pour aboutir aux objectifs.

Lors de la présentation des acquis de l’Alliance Virunga entre 2019 et 2020, au-delà des réalisations du parc vis-à-vis de la population, le directeur chef de site du PNVi, Emmanuel Demerode a indiqué que l’insécurité demeure le défi le plus majeur auquel s’est confronté cette aire protégée les 12 derniers mois avec la perte de 21 de ses éco-gardes.

« L’ICCN a connu 12 mois  particulièrement difficiles. 21 de nos agents sont morts sur le champ d’honneur ces 12 derniers mois. Cela s’associe à la tragédie qui touche toute la province. Le parc national des Virunga se trouve au centre des grands défis et a évidemment un rôle à jouer qui ne sera possible qu’à travers cette collaboration que représente l’Alliance Virunga. Je vous invite à trouver des solutions d’une manière constructive. Le problème on le connaît mais les solutions sont plus difficiles à identifier. C’est à ce niveau là que nous avons besoin de votre aide » a indiqué Emmanuel Demerode.

Le parc est également confronté au défi de la pression démographique.

« Le Nord-Kivu compte à ce jour 6.7 millions d’habitants dont environ 5 millions vivent à moins d’une journée de marche de la bordure du parc national des Virunga. Il y a une concentration extraordinaire aux abords du parc. Ça apporte évidemment des défis énormes mais également des opportunités. On constate que la croissance démographique dépasse la croissance économique. La population est en train de s’appauvrir d’années en années. Dans 10 ans, la population du Nord-Kivu sera plus pauvre qu’aujourd’hui s’il n’y a pas une transformation, une révolution au niveau économique. Le trajectoire du Nord-Kivu par rapport à la pauvreté n’est pas bon. C’est un thème qui doit se situer au cœur de toutes nos discussions », a ajouté M. Demerode.

Le Parc national des Virunga est une aire protégée dont les potentiels et les valeurs écologiques, économiques, sociales et culturelles ne sont plus à démontrer sur le plan international, national et local. Localisé dans la province du Nord-Kivu, il est appelé à contribuer au développement de la Province en particulier et de la RDC en général.

Certes, les conditions ne sont toujours pas toutes réunies. Cependant le train est en marche depuis plusieurs années pour faire face à ce défi de développement économique à travers le Programme dénommé Alliance Virunga (AV).

Jonathan Kombi, à Goma

Source: ActualiteCD et/ou Partenaires de l’ActualiteCD.

PUBLICITÉS:


Spread the love
  •  
  •  
  •  
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Shares
  •  
    9
    Shares
  •  
  •  
  •  
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
ActualiteCD

ACTUALITE.CD: L'Actualité Congolaise en direct. Média de NextCorp.CD

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.